A QUI S'ADRESSE LE NEUROFEEDBACK EEGQ ?

  • TDA/TDAH (Troubles du Déficit de l'Attention avec ou sans hyperactivité)

  • TSA (Trouble du spectre autistique, plus particulièrement pour autisme Asperger)

  • Troubles DYS (Dyslexie, Dyscalculie, Dyspraxie, ...)

  • Troubles des apprentissages

  • TED (Troubles Envahissants du Développement)

  • TOC (Troubles Obsessionnels Compulsifs)

  • Insomnie / Troubles du sommeil

  • Anxiété

  • Stress

  • Dépression

  • Burn out

  • Douleurs chroniques (Migraines, Fibromyalgie,...)

  • Lésions traumatiques cérébrales

  • AVC

Art de la performance
heureux-couple-personnes-agees-danser-ma

THERAPIE TRES DEVELOPPEE AUX USA ET AU CANADA, SE POSITIONNE COMME UNE APPROCHE COMPLEMENTAIRE, DONT L'EFFICACITE A SOIGNER LES SYMPTÔMES DES TROUBLES EVOQUES A ETE SCIENTIFIQUEMENT PROUVEE, AVEC PLUS DE 1500 PUBLICATIONS A CE JOUR.

CETTE THERAPIE NEUROLOGIQUE EST NON MEDICAMENTEUSE, NON INVASIVE ET SANS EFFETS SECONDAIRES.

Avertissement : La personne suivie ne doit pas arrêter sa médication ou la modifier sans consulter son médecin. Les informations délivrées par le Cabinet Neurofeel ne constituent pas un avis médical ou un diagnostic.

 

LA THERAPIE PAR NEUROFEEDBACK EEGQ,

UNE THERAPIE INNOVANTE,

PROFITANT DES AVANCEES TECHNOLOGIQUES ET CLINIQUES DANS LE MONDE DES NEUROSCIENCES.

REDONNER LES OUTILS POUR MIEUX APPRENDRE,

POUR MIEUX VIVRE, POUR S'EPANOUIR

GRÂCE A UN CERVEAU EN BONNE SANTE.

RETROUVER SON EQUILIBRE AVEC UN CERVEAU OPTIMAL.

jeune fille.jpg
 

PRINCIPES DU NEUROFEEDBACK EEGQ

Tous les troubles listés ont un point commun :

leur origine se trouve dans le cerveau.

L'enjeu du neurofeedback EEGq est d'apprendre au cerveau à mieux fonctionner. cette thérapie se base sur les propriétés naturelles de la neuroplasticité, autrement dit sur la capacité du cerveau à remodeler les connexions neuronales tout au long d'une vie. Il stimule le métabolisme et le flux sanguin, il renforce les connexions dendritiques et le fonctionnement des neurotransmetteurs, améliorant ainsi la capacité du patient à mener à bien les tâches cognitives avec succès. Les différents exercices pratiqués exploitent ce potentiel d'adaptation du système nerveux. Ils permettent au cerveau de se réorganiser, de modifier progressivement et de façon optimale son activité cérébrale. Par un protocole d'entraînement adapté, il s'agit d'amener le cerveau à s'autoréguler, grâce à des outils technologiques très perfectionnés.
Actif dans le processus, le patient module son fonctionnement nerveux et conduit ainsi l'amélioration de son état et de son bien-être mental, physique, émotionnel et social.

Image1.jpg
 
cerveau-digital-jpg.jpg

PROTOCOLE

1. EVALUATION

  • Analyse clinique basée sur un entretien

  • Electroencéphalogramme quantitatif (EEGq)

  • Analyse des ondes cérébrales permettant de cartographier les dysfonctionnements et identifier les zones où l'activité diffère d'une base de données normatives.

  • Mise en place d'un protocole d'entraînement adapté.​​


2. PROTOCOLE D'ENTRAÎNEMENT

L'entraînement vise à corriger les dysfonctionnements cérébraux, autrement dit à inhiber ou à renforcer les ondes cérébrales qui sont associées aux symptômes dans la région repérée, pour les ramener dans la norme.​

Afin d'optimiser la séance, l'entraînement commence par une séance de cohérence cardiaque, exercices respiratoires permettant d'atteindre une variabilité de la fréquence cardiaque ample et régulière, bénéfique pour l'ensemble de la physiologie (respiration, ondes cérébrales, système baroréflexe,...). Puis, des électrodes sont posées sur le crâne qui mesurent l'activité relative au Système Nerveux Central (SNC) dans les zones spécifiques du cerveau et des réseaux neuronaux. Le patient reçoit un feedback visuel et/ou auditif, lui permettant de comprendre ce qui se passe et de pouvoir, grâce à ses efforts d'attention, modifier et produire ainsi le changement de l'activité cérébrale désiré.

Grâce à ce conditionnement, le cerveau finit par comprendre le lien entre le changement d'activité et le feedback positif reçu, et améliore de lui-même son fonctionnement de façon permanente. La personne acquiert ainsi au fur et à mesure des entraînements, la capacité à autoréguler son activité mentale et à avoir une plus grande flexibilité. 

Ainsi équipée d'un cerveau optimal et efficace, la personne dispose des outils pour s'épanouir pleinement.